La micro-entreprise, c'est pour qui ?

micro-entreprise

Le régime de la micro-entreprise est particulièrement adapté pour les personnes qui travaillent seules dans la prestation de services, et dont l'activité ne requiert pas d’investissements lourds. On pense notamment aux entrepreneurs Web, les esthéticiennes à domicile, gardiennage d'enfants ou de personnes âgées, le dépannage informatique, cours en tout genre (langues, sport, etc.), vente de produits d’artisanat, etc.

Personnes travaillent seules avec un CA limité ou activité secondaire

Évidemment, cela dépendra aussi du chiffre d’affaires réalisé : vous ne devez pas dépasser les plafonds fixés par l’État. Vu les montants, ce régime est ben adapté pour les personnes salariées désireuses de se constituer un revenu secondaire, voire de commencer leur activité en plus de leur emploi à titre d’essai, histoire de voir si leur activité indépendante à temps plein serait viable sur le long terme.

Mais vu qu’il s’agit d’un régime et non d’une structure (vous pouvez être une micro-entreprise en entreprise individuelle, Eurl, Sarl, etc.), on peut très bien concevoir de commencer en micro-entreprise, puis de passer à un autre régime si la nature de vos activités et leur santé devaient vous faire considérer d’autres options, plus adaptées au nouveau contexte dans lequel vous évoluez.

La micro-entreprise reste un projet à prendre au sérieux

Il faut tout de même préciser que ce n’est pas parce qu’on opte pour la micro-entreprise qu’il faut prendre à la légère votre activité. Comme pour tout projet entrepreneurial, il convient de créer un business plan dont l’objectif est d’anticiper la viabilité de votre entreprise, notamment en évaluant la demande, les perspectives de revenu et de développement de votre activité, en réalisant une étude de marché.